Traitement des matières organiques et des graisses

Son outil principal de traitement des déchets organiques consiste en une unité d’oxydation par voie biologique. Elle est à même de recevoir une très grande variété de déchets liquides ou pâteux tel que les graisses alimentaires ou industrielles ainsi que des matières organiques diverses.

Entrée déchets liquides acqueux non dangereux pour valorisation.

Hydrolyses des déchets

Réacteur oxydation aérobie R3

Unité de déshydratation

Miate vers plateforme de
valorisation organique interne

Sortie eau : Filtrat suite déshydratation.
Coagulation floculation et filtration
vers traitement de finition

Hydrolyse : Anoxie 2

Réacteur oxydation 1 à faible charge

Stockage eau industrielle propre

Le principe de traitement se découpe en six étapes :

En 2012, TRANSELI s’est dotée d’un nouveau réacteur capable de traiter jusqu'à 16 425 tonnes de déchet par an.